Catégories
HairNews

Comment en finir avec les pointes fourchues ?

Les fourches sont le résultat de pointes sèches et fragilisées. Et avoir des pointes fourchues est le cauchemar de toutes personnes souhaitant préserver une belle longueur de cheveux. Mais alors, comment venir à bout ? Ou comment prévenir leur apparition ? Retrouvez quelques éléments de réponse dans ce nouvel article. 

Certaines font mine de ne pas voir les pointes fourchues en espérant qu’elles n’altèrent pas  leur objectif de gagner en longueur, d’autres sont plus radicales et préfèrent immédiatement les couper. Pourtant, il est important de savoir comment les fourches font leur apparition pour pouvoir adopter les bons gestes permettant de s’en défaire et enfin arborer une chevelure en bonne santé. 

Si elles sont quasi-inévitables, les pointes fourchues peuvent devenir de plus en plus rares voire disparaître si vous adaptez vos soins en fonction du besoin de vos cheveux, et faîtes en sorte de ne pas les abîmer.

Les pointes fourchues : qu’est-ce que c’est ? 

Frottements des cheveux contre les vêtements, utilisation de soins non adaptés, brossage quotidien trop agressif, usage répété de produits chimiques ou encore utilisation régulière de sources de chaleur sur les cheveux… Les fourches sont le résultat d’agressions répétées sur la fibre capillaire. Ce lot de mauvais gestes provoque rapidement la dégradation de la cuticule. Résultat : les écailles s’ouvrent, les pointes deviennent cassantes et finissent par se dédoubler. C’est ce qu’on appelle les fourches. 

Quoi faire pour éviter les fourches ? 

Parce qu’il vaut mieux prévenir que guérir, sachez qu’il existe des solutions pour prévenir les pointes fourchues. Pour cela il est important d’hydrater, mais aussi nourrir régulièrement la fibre capillaire. Apporter de l’hydratation et de la nutrition à vos cheveux permettra de renforcer leur cuticule, lisser les écailles et lustrer la fibre. Pour cela, il est indispensable d’avoir une routine complète. 

Vous pouvez par exemple procéder à un shampoing avec la gamme pour cheveux secs et abîmés de la marque Elenature, ensuite appliquer un masque restructurant réparateur pendant une durée de 10 à 15 minutes, ou en soin intense pendant 30 minutes. Chaque jour, vous avez la possibilité d’utiliser un élixir d’huile protecteur pointes sèches et abîmées. Ce soin vous permettra de gainer la fibre capillaire et protéger vos cheveux quotidiennement contre les agressions extérieures.

Bien sûr, on n’oublie pas de diminuer (voire proscrire) l’utilisation des sources de chaleur, que ce soit le sèche-cheveux, le boucleur ou encore le lisseur. À défaut, on utilise un produit thermo-protecteur. On n’oublie pas également de démêler ses cheveux en douceur, de préférence avec une brosse en poils de sanglier. Pour finir, on prend soin de se coucher sur une taie d’oreiller en soie ou satin. La raison ? Ces matières, douces au toucher, sont reconnues pour éviter l’électricité statique des cheveux, les nœuds et encore mieux : minimiser les risques de pointes fourchues. 

Comment réparer les fourches ? 

Si de petites fourches ont déjà fait leur apparition à la pointe de votre chevelure, pas de panique, il est possible de les “réparer”. Comment ? En colmatant les petites séparations au niveau des pointes à l’aide d’un sérum hydratant et nourrissant, qui viendra agir en qualité de « pansement » naturel sur les extrémités abîmées. Si vous ne possédez pas de produits capillaires spécifiques, certaines huiles réparatrices comme l’huile d’argan, olive, jojoba ou encore ricin peuvent vous aider à limiter les dégâts. Attention d’un autre côté, à ne pas trop en abuser, au risque d’étouffer vos cheveux. 

Quoi faire si ces solutions ne fonctionnent pas ? 

Vous avez mis tous les moyens en œuvre pour limiter l’apparition ou réparer les fourches, pourtant vous constatez que les soins apportés n’améliorent pas la santé de vos cheveux ? Sachez qu’il vous reste une dernière option qui est celle de couper les pointes abîmées. Difficile à comprendre pour celles qui souhaitent gagner en longueur, mais ce geste est indispensable pour atteindre votre objectif. 

À savoir si vous ne cédez pas au coup de ciseaux, les fourches risquent de remonter et donc atteindre votre longueur. Résultat : les noeuds ne feront que se multiplier et vos cheveux deviendront de plus en plus cassants. Petit conseil : s’il est recommandé de couper près de 5 centimètres tous les 6 mois, sachez qu’il existe une nouvelle méthode, moins flagrante, intitulée hair-dusting pour venir à bout de ce souci. Le principe est très simple, bien que chronophage. Plutôt que de couper vos pointes horizontalement comme à l’accoutumée, il vous faudra couper verticalement les fourches qui dépassent de vos longueurs. Bien évidemment, on ne coupe pas avec n’importe quel matériel, mais avec des ciseaux de coiffeur. 
Néanmoins, si cette technique peut très bien se faire seule à la maison, il est tout de même préconisé d’aller chez un coiffeur pour couper ses pointes au niveau nécessaire. Et enfin, dernière astuce : pour éviter d’avoir à couper plusieurs centimètres d’un coup, vous pouvez vous rendre chez un coiffeur tous les deux mois afin qu’il ne vous débarrasse que de quelques millimètres.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *